Parrainage Civique

On peut définir le Parrainage Civique comme un programme de soutien par un citoyen ou une citoyenne bénévole à une personne marginalisée par sa différence. L'oeuvre du Parrainage Civique permet de répondre à des besoins sociaux et de diminuer l'isolement par l'établissement de nouveaux liens significatifs. L'intervention réussit aussi à sensibiliser les gens à la réalité des personnes ayant une incapacité, à faire tomber les préjugés et à développer une attitude plus positive envers la personne marginalisée. Ce service favorise donc l'intégration communautaire sans discrimination.

Le jumelage: permet aux deux personnes; parrain/marraine et filleul (e), de discuter ensemble pour organiser des activités communes correspondant aux goûts et intérêts de chacun.

Le parrain/marraine: est une personne autonome, mature, portée vers les autres qui ne demande qu'à mettre à profit ses qualités et s'engager bénévolement. C'est aussi une personne qui accepte d'investir quelques heures par mois pour rendre visite, proposés des activités ou pour simplement discuter au téléphone. Cette expérience permet un meilleur accomplissement personnel et apporte la satisfaction d'être utile à quelqu'un. Elle apporte aussi l'amitié et une meilleur qualité de vie grâce à l'altruisme, sinon grâce à l'entraide.

Le filleul: est une personne vivant avec une limitation physique, intellectuelle ou sensorielle qui a besoin d'accompagnement pour mieux s'intégrer dans la société. La personne est mieux reconnue, appréciée et aimée. Elle est valorisée par une vie plus normale et une citoyenneté mieux assumée. Elle devient également moins dépendante des services professionnels.

 

Utilisez les diaporamas et galeries pour présenter vos accomplissements.

Nos jumelages... 

Le  mouvement du Parrainage Civique....

Le fondateur du mouvement, Wolf Wolfensberger, est né en 1934, à Mannheim en Allemagne. À l'âge de 16 ans, il émigre aux États-Unis où il devient docteur en psychologie. Entre 1964 et 1971, il oeuvre comme chercheur dans le domaine de l'incapacité intellectuelle au Nebraska Psychiatric Institute d'Omaha.

Cet homme engagé s'est toujours intéressé aux personnes vulnérables et dévalorisées socialement. Il est l'un des premiers à promouvoir les services communautaires pour favoriser l'intégration sociale. Dès 1966, il développe la formule du parrainage par des citoyens pour facilité le retour à la vie normale de ses patients ayant des incapacités intellectuelles. Il systématise donc le concept de Parrainage Civique et le développe théoriquement. Il est aussi le premier responsable de l'adaptation et de la diffusion du concept scandinave de normalisation sur notre continent. Ce concept veut que les conditions de vie des personnes ayant une incapacité devraient se rapprocher le plus possible des normes de la société en générale.

Le premier organisme de Parrainage Civique a été crée en 1969-70 à Omaha au Nebraska, suite à un évènement qui déclencha une véritable prise de conscience. L'année précédente, l'une des missions de recherche du Collège de médecine de l'Université allait être supprimée. Sept enfants trisomiques avaient été transférés d'une institution poour participer à ce projet et ils avaient fait beaucoup de progrès. Afin de les renvoyer en institution et de voir leur progrès s'arrêter, il a été décidé de trouver des familles d'acceuil pour chacun d'eux. En seulement deux mois, avec l'aide des médias locaux et de la population, et malgré le scepticisme de plusieurs professionels, tous les foyesr ont été trouvés.

Alors que le premier organisme de Parrainage Civique était dédié aux peronnes ayant une déficience intellectuelle, les services ont ensuite été élargis à toute personne marginalisée, et ce, à travers les États-Unis. Aujourd'hui, un bureau de Parrainage Civique est obligatoire dans tous les États américains.

Au Québec, le Parrainage Civique s'est implanté à partir de 1976 à Montréal. Ici comme ailleurs, plusieurs facteurs expliquent le succès du concept; la disparition progressive de l'entraide communautaire, la dissolution de beaucoup de milieux familiaux, mais aussi la prise en charge de l'État. Ces facteurs ont entrainés une diminution de l'implication personnelle des citoyens et citoyennes. Par conséquent, certains besoins d'attention individuelle personnalisée et de support émotionnel restent à combler poour favoriser l'intégration sociale pleine et entière des personnes ayant une incapacité. Depuis les années 1970, les politiques gouvernementales en faveur de la désinstitutionalisation, du maintien à domicile et le vieillissement de la population de la population ont favorisé le développement de ces organismes.

L'arrivées de ces organismes vise donc à combler ces besoins gransdissants en aide naturelle, de même qu'à interpeller la société qui délègue trop de sa resonsabilité sociale et sa responsabilité d'intégration à l'État. L'intégration véritable des personnes ayant une vulnérabilité ne peut se faire sans l'aide et la volonté des citoyens et citoyennes du milieu.

Le services de Parrainage Civique a été implanté dans la région par l'Entraide Pascal-Taché en 2014. Nous arrivons à 30 jumelages actifs. Chacun de ces jumelages est basés sur une relation d'entraide et de réciprocité. Chacun de nos membres est un acteur de changement. Il participe à sensibiliser la population, à intégrer socialement une personnes vulnérable, à améliorer la qualité de vie de quelqu'un. Mais aussi à apprendre à connaître des gens formidables et authentiques.